L’auto-entreprise : un nouveau statut pour entreprendre

Le 21 mai 2009

Depuis le 1er janvier 2009, la loi de modernisation de l’économie, instaure le statut l’auto-entrepreneur, pour exercer une activité économique avec un minimum de formalités.

Le statut de l’auto-entrepreneur permet d’exercer une activité économique sa micro entreprise rapidement, sans aucuns versements d’argent et en toute sécurité.

Effectivement, ce régime apporte de nombreux avantages.

- La création de la micro entreprise s’effectue en quinze minutes sans aucun frais.

- Les calculs de l’impôt sur le revenu et des charges sociales sont effectués à partir du chiffre d’affaires réalisé (12% pour une activité commerciale ; 21,3% pour les prestations de service).

- La comptabilité est simplifiée, l’entreprise n’utilise que deux cahiers de comptes : les recettes et les dépenses.

- L’auto-entrepreneur bénéficie de plein droit d’une franchise de TVA.

La forme juridique est celle de l’entreprise individuelle (responsabilité illimité de l’exploitant). Le régime fiscal et social et celui des micro-entreprises.

Toutefois pour bénéficier de ce statut certaines conditions sont à respecter. Le montant du chiffre d’affaires ne doit pas dépasser 32 000 € HT par an pour une activité de services relevant de la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) ou des bénéfices non commerciaux (BNC), et 80 000 € pour les activités de vente de marchandises.

L’inscription et les renseignements détaillés sont sur le site : http://www.auto-entrepreneur.fr/

Source : Lozère Développement

Liens:

www.auto-entrepreneur.cci.fr

www.lautoentrepreneur.fr